Home / Vie de couple / Voici comment savoir si vous êtes enceinte, avant le test de grossesse !

Voici comment savoir si vous êtes enceinte, avant le test de grossesse !

Fb-Button

Voici comment savoir si vous êtes enceinte, avant le test de grossesse !

Voici-comment-savoir-si-vous-êtes-enceinte-avant-le-test-de-grossesse-678x375Une grossesse est un heureux événement que beaucoup de couples attendent avec impatience. Se déroulant généralement sur une période de neuf mois, elle se caractérise par un bon de nombre de changements qui s’opèrent dans le corps de la femme enceinte. Pour savoir si vous êtes enceinte avant de faire un test de grossesse, voici 7 symptômes révélateurs d’une grossesse !

Les 7 symptômes révélateurs d’une grossesse

Les maux de tête :

Ressentir des maux de tête en début de grossesse est un phénomène très courant. Les changements hormonaux qui surviennent pendant cette période ainsi que l’augmentation du volume sanguin qui fait monter la pression artérielle, sont les principales causes de ces maux. De plus, le stress lié à cette nouvelle condition et la fatigue sont des facteurs qui risquent d’aggraver ce symptôme.

Les nausées

À cause de l’augmentation des niveaux de progestérones et d’œstrogènes dans le corps, des nausées peuvent se faire ressentir dès la troisième semaine suivant la conception. Elles peuvent également être dues à une grande concentration de l’hormone de grossesse HCG dans le sang. Même si elles sont gênantes et assez pénibles, elles ont un effet protecteur sur le fœtus. Selon une étude menée par deux chercheurs en neurobiologie comportementale de l’Université Cornell à New-York, les nausées et les vomissements protègent la mère et l’enfant des aliments dangereux qui risquent de rendre la maman malade ou de compromettre le développement de bébé.

Les tiraillements

Les tiraillements et parfois la douleur qui accompagne les règles, peuvent se faire ressentir à leur date prévue sans que celles-ci ne soient au rendez-vous. À la place, certaines femmes sont sujettes à des pertes blanches, inodores et plus ou moins abondantes, qui ne sont que du mucus produit pour protéger l’utérus des différentes infections. Cependant si ces pertes sont douloureuses, de mauvaises odeurs ou si elles causent des démangeaisons, il est recommandé de consulter un gynécologue.

Une envie fréquente d’uriner

Même si bébé n’est pas assez gros pour peser sur la vessie, l’utérus se charge de le faire dès que la nidation a lieu. De plus, avec la production de l’HCG, la circulation sanguine est plus dirigée vers la région pelvienne, ce qui provoque une sensibilité de la vessie qui se traduit par des envies fréquentes d’uriner. Ceci sans oublier qu’avec les changements hormonaux, le volume sanguin augmente et avec lui, les déchets à éliminer. Les muscles de l’urètre – canal par lequel l’urine sort de la vessie – se relâchent et il devient de plus en plus difficile de se contenir et de résister à la pression de la vessie. Résultat : des aller-retour interminables aux toilettes.

Une sensibilité aux odeurs

Toujours à la merci des changements hormonaux qui ont lieu dans son organisme, la femme enceinte est généralement sujette à une modification de son odorat, qui devient plus développé, ce qui cause parfois des aversions pour des odeurs qu’elle tolérait parfaitement ou qu’elle aimait avant sa grossesse. Ainsi, l’odeur d’un apetissant toast grillé ou de son habituelle tasse de café peuvent lui donner la nausée ou carrément la faire vomir!

Des changements d’humeur

Une femme enceinte est à « manipuler » avec modération. Elle a généralement les nerfs à fleur de peau et peut passer d’un état d’âme à un autre en un clin d’œil. La fatigue, les nausées et parfois les troubles du sommeil qui apparaissent durant ces premières semaines de grossesse peuvent se révéler pénibles et augmenter sa sensibilité.

La constipation

La constipation est un mal très fréquent pendant la grossesse. Elle est due au ralentissement du transit intestinal causé par l’action des hormones. Inoffensive mais très gênante, elle peut être évitée en adoptant un régime alimentaire riche en fibres, en buvant beaucoup d’eau et en pratiquant régulièrement une activité physique douce qui aura pour effet de stimuler le mouvement intestinal.

Un changement au niveau des seins

Les seins sont les premiers à réagir au flux d’hormones qui commencent à circuler dans le corps. En se préparant à allaiter bébé dès sa venue au monde, les seins deviennent plus gros, plus lourds et aussi plus sensibles. D’autres changements peuvent également être observés, tels que des mamelons plus saillants, des aréoles plus sombres et des veines plus visibles.

Si vous remarquez que vous avez plusieurs de ces symptômes et vous voulez vous assurer que vous êtes vraiment enceinte, vous pouvez toujours effectuer un test de grossesse ! Un « + » ou deux petits traits rouges annonceront officiellement la venue de bébé !

santeplusmag.com

Comments

comments

About maliba24

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Scroll To Top