Home / Vie de couple / Si vous voyez ces types de boutons ou de lésions sur vos parties génitales, voici quoi faire !

Si vous voyez ces types de boutons ou de lésions sur vos parties génitales, voici quoi faire !

Fb-Button

Si vous voyez ces types de boutons ou de lésions sur vos parties génitales, voici quoi faire !

Si-vous-voyez-ces-types-de-boutons-ou-de-lésions-sur-vos-parties-génitales-voici-quoi-faireQu’il s’agisse de démangeaisons, d’irritations, de verrues ou de boutons sur les parties génitales, en parler peut être gênant, voire tabou. Ces derniers peuvent être causés par des maladies sexuellement transmissibles (MST) ou par d’autres facteurs moins graves. Les boutons ou les lésions vaginales

notamment peuvent être difficiles à identifier. En effet, il n’est pas facile d’en distinguer les causes, alors que pour pouvoir les traiter efficacement, il est très important d’en connaitre la source. Voilà pourquoi il est important d’avoir une idée sur les boutons ou lésions vulvaires et en connaitre les caractéristiques.

Les boutons au niveau des parties génitales sont un problème assez courant, notamment auprès des femmes. Ces dernières peuvent observer l’apparition de boutons ou de petites excroissances sur la vulve, qui suscitent l’inquiétude chez elles.

 

Ces boutons et lésions peuvent être douloureux ou pas, de tailles et formes différentes et peuvent avoir des causes variées. Certains d’entre eux peuvent être dus à de simples frottements, tandis que d’autres peuvent être la conséquence de maladies sexuellement transmissibles. Il s’avère donc important de savoir faire la différence entre eux, pour pouvoir les traiter de manière efficace.

 

Les boutons, lésions ou éruptions cutanées qui ne sont pas causés par les MST, ne sont généralement pas très douloureux et peuvent contenir du pus. Ils ne causent pas de démangeaisons ou de brûlures et ne dégagent pas d’odeur.

Voici certains types de boutons ou de lésions qui peuvent apparaitre sur la vulve du vagin :

Les folliculites :

 

Les folliculites se présentent sous la forme de boutons rouges ou de pustules. Ils peuvent être douloureux et remplis de pus. Cette forme d’inflammation du follicule pileux est souvent causée par un poil incarné, et sera donc non-infectieuse, ou par la bactérie staphylocoque doré.

 

Les folliculites peuvent être soignées, après en avoir détecté la cause. Par exemple, s’ils sont causés par la pousse de poils sous la peau, il est important de changer sa méthode d’épilation.

Les condylomes :

 

Les condylomes, connus aussi sous le nom de verrues génitales ou de crête de coq, sont des excroissances qui apparaissent sur la vulve. Lisses et de couleur rosée, ces verrues sont indolores et ne provoquent pas de démangeaisons. Ils peuvent être nombreux et regroupés dans la même zone, mais il existe aussi des types de condylomes qui ne sont pas visibles à l’œil nu. Les condylomes sont principalement causés par le virus Papillomavirus humains (HPV) et sont sexuellement transmissibles.

 

Les condylomes disparaissent d’eux-mêmes au bout de quelques temps Mais il est aussi possible de suivre un traitement pour s’en débarrasser. Notez toutefois que les médicaments pris ne vont éliminer que les verrues et non le virus les causant. C’est-à-dire qu’elles peuvent réapparaitre.

Les vésicules causées par l’herpès génital :

 

L’herpès génital est une maladie sexuellement transmissible qui se manifeste par l’apparition de vésicules remplies de liquide sur la vulve. Elles sont douloureuses et peuvent entraîner des démangeaisons. Cette infection chronique est due au virus Herpes Simplex, dont on ne peut se débarrasser. Mais il existe plusieurs traitements qui permettent de soulager les symptômes de cette maladie et diminuer la récurrence des crises d’herpès.

 

Outres ces types de boutons et lésions, des chancres peuvent aussi survenir suite à la contamination à la syphilis. Cette maladie sexuellement transmissible se manifeste par une lésion rosée et enflée. Rappelons qu’il est important de ne pas toucher ces boutons et lésions ou essayer de les vider, ce qui peut causer des infections.

Comment prévenir ces boutons et lésions ?

 

Il peut être impossible de prévenir certains boutons et lésions. Par contre, il est possible d’éviter l’apparition des vésicules dues à l’herpès et de réduire les risques de contamination par ces maladies et bien d’autres sexuellement transmissible et virus, en portant un préservatif.

outre, une bonne hygiène intime est très importante pour se protéger contre tous types d’infections ou d’inflammations. Veillez à vous laver superficiellement, vos parties génitales. Aussi, n’utilisez jamais de produits chimiques agressifs qui peuvent perturber l’équilibre de votre flore vaginale et veillez à changer vos sous-vêtements chaque jour !

www.santeplusmag.com

Comments

comments

About maliba24

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Scroll To Top