Home / Accueil / Célébration de la fête de Tabaski : sous le signe de la cohésion et de la solidarité

Célébration de la fête de Tabaski : sous le signe de la cohésion et de la solidarité

Fb-Button

Célébration de la fête de Tabaski : sous le signe de la cohésion et de la solidarité

prie__re_tabaski_546x365_466077258La communauté musulmane du Mali a célébré lundi la fête de l’Aïd Al Kébir ou fête de Tabaski. Le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta a respecté la tradition en accomplissant la prière du jour à la Grande mosquée de Bamako.

Tout comme le Premier ministre, Modibo Keïta, plusieurs membres du gouvernement ont participé à la prière aux côtés du chef de l’Etat. C’était en présence aussi des présidents des institutions de la République et des diplomates des pays musulmans accrédités auprès du nôtre.

Dès les premières heures du jour, ce lundi matin les fidèles ont commencé à affluer dans le calme vers la Grande mosquée à Bagadadji. Avant l’arrivée du président de la République, des prêcheurs se sont succédé au micro pour rappeler aux fidèles les préceptes de la religion et les prescriptions du saint Coran. Les prêches portaient sur le sens de la fête de Tabaski et les manières de s’acquitter des rites du sacrifice et de la prière.

Aussi, les prêcheurs ont saisi l’occasion pour inviter les musulmans à plus de solidarité et d’entraide envers les plus démunis afin que ceux-ci puissent fêter dans la joie et la gaieté avec les membres de leurs familles.

La fête de Tabaski clos le pèlerinage à la Mecque avec l’immolation du mouton. Les érudits ont rappelé aux fidèles toute l’importance du pèlerinage qui fait partie des 5 piliers de la religion musulmane. « Dieu a demandé à tous les fidèles musulmans qui ont les moyens d’effectuer ce voyage au moins une fois durant leur existence », ont-il précisé.

C’est aux environs de neuf heures que le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta a fait son entrée dans l’enceinte de la mosquée. Il fut suivi par l’imam Koké Kallé qui a dirigé la prière. A la fin des deux Rakats, l’imam a prononcé un sermon à l’issue duquel il a fait des bénédictions pour le pays.

A la fin de la prière, le chef de l’Etat a souhaité une bonne fête à l’ensemble de la communauté musulmane de notre pays. Ibrahim Boubacar Keïta a prié pour une bonne suite de l’hivernage avant de souhaiter que les récoltes soient à hauteur de souhait. Il a eu une pensée pieuse pour tous nos compatriotes qui ne sont plus de ce monde, mais qui, selon lui, n’ont pas du tout démérité.

Le chef de l’Etat a ensuite souhaité santé et longévité à tous nos compatriotes et à l’ensemble de la communauté musulmane. « Je demande pardon à l’ensemble de mes concitoyens », a-t-il dit avant d’insister sur la solidarité, l’entraide et la cohésion entre tous les fils du pays. Il a par la même occasion demandé aux uns et aux autres de se départir de toutes les idées se rapportant au communautarisme, à l’ethnocentrisme, au sectarisme voire au racisme dans notre pays tout rappelant qu’il n’y aura jamais de différence entre les enfants de ce grand pays qu’est le  Mali.

Mh. TRAORE

Source: Essor

Comments

comments

About maliba24

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Scroll To Top