Home / Accueil / 3 millions de personnes frappées par l’insécurité alimentaire au Mali

3 millions de personnes frappées par l’insécurité alimentaire au Mali

Fb-Button

vivres_300x265_983727612Près de 3 millions de personnes demeurent en situation d’insécurité alimentaire au Mali, dont 423 000 dans une situation sévère malgré le démarrage des récoltes agricoles dans plusieurs localités du pays. C’est le sous-secrétaire général des Nations unies et Coordinateur humanitaire régional pour le Sahel qui dresse le constat au terme d’une visite au Mali. Selon Toby Lanzer, environ 709 000 enfants sont à risque de malnutrition aiguë cette année.

Au cours de cette visite au Mali, le Coordinateur humanitaire régional pour le Sahel s’est rendu dans les régions de Gao, Ménaka et Mopti. Toby Lanzer se dit « préoccupé par la détérioration de l’accès humanitaire aux populations dans le besoin ». Selon lui, les récentes attaques et la reprise des violences ont fortement impacté l’acheminement de l’aide aux populations affectées.

Selon le Coordinateur humanitaire régional pour le Sahel, près de 3 millions de personnes demeurent en situation d’insécurité alimentaire, dont 423 000 dans une situation sévère malgré le démarrage des récoltes agricoles dans plusieurs localités du pays. Environ 709 000 enfants sont à risque de malnutrition aiguë cette année.

A Ménaka, malgré l’engouement exprimé par les populations, notamment les femmes à faire avancer le processus de paix, la situation se caractérise par un regain de criminalité et de banditisme qui affectent la population déjà fragilisée, constate le Coordinateur humanitaire régional.

Pour faire face aux défis humanitaires, le Mali et ses partenaires avaient mis en place un plan de réponse pour aider 1 million de personnes en 2016. Ce plan est accompagné d’un appel de fonds de 354 millions de dollars. A ce jour, seulement 30% des fonds ont été mobilisés.

Malgré ces chiffres, la situation humanitaire reste toutefois sous contrôle au Mali. C’est ce qu’a déclaré hier la Coordonnatrice humanitaire au Mali. Selon elle, des actions d’urgence sont envisagées pour faire face aux besoins des populations.

Mme Mbaranga Gasarabwe est Coordinatrice de l’action humanitaire au Mali. Elle est au micro de Assetou Kanté.
« Pour parler de la sécurité alimentaire, là, nous sommes dotés d’une bonne action à ce niveau. Mais quel état des lieux actuellement on peut faire ? On a vu que près de 3 millions de personnes étaient en risque d’insécurité alimentaire au regard desquels le gouvernement fournit 50 % de céréales pour 423 000 personnes.

Au niveau de ces personnes vulnérables, s’il n’y a pas de fonds qu’il faut, nous devons faire un plaidoyer pour voir comment couvrir tout ça. Au niveau de l’eau, l’hygiène et l’assainissement, quand on voit dans le cadre de la prévention des réponses au niveau de ce point, quand il pleut, nous savons qu’il y a un problème d’assainissement qui doit être soulevé. Mais nous avons vu aussi pendant ces derniers temps, il y a eu quand même des inondations dans certains endroits. On estime que parmi les populations affectées par les inondations, il y a à peu près 18 000 personnes. Mais grâce au plan de contingence, nous avons réussi à pré-positionner des intrants pour 60 000 personnes et c’est ce qui montre que la situation est sous contrôle ».

Source: Studio Tamani

Comments

comments

About maliba24

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Scroll To Top