Home / Accueil / 28ème session du conseil d’administration de KAFO JIGINEW : De bonnes performances en 2016 avec un bénéfice de 356 millions de F CFA

28ème session du conseil d’administration de KAFO JIGINEW : De bonnes performances en 2016 avec un bénéfice de 356 millions de F CFA

Fb-Button

Les administrateurs de l’institution de microfinance, Kafo Jiginew, ont tenu le jeudi 15 juin 2017 au Conseil National du Patronat du Mali, leur 28ème Assemblée générale. La cérémonie d’ouverture présidée par Mme Aminata Touré, représentant le ministre de l’Investissement et du Secteur Privé,  a eu lieu en présence de David Dao, Directeur général du réseau Kafo Jiginew et de plusieurs autres administrateurs.

Kafo Jiginew est une institution de microfinance régie par la loi 10-013 du 20 mai 2010 portant règlementation des Systèmes Financiers Décentralisés (SFD) au Mali. Sa mission  consiste  à offrir des services financiers de proximité tels que l’épargne, le crédit, la micro  assurance, le transfert d’argent  et autres prestations, au plus grand nombre de personnes au Mali pour l’amélioration  de leurs conditions de vie.  Sa vision est : « d’assurer  l’inclusion financière par une bancarisation  de masse sur tout le territoire  national ».  Ses valeurs sont la solidarité, la confiance, l’engagement et le respect.   Aux dires de David Dao, le taux de croissance global de l’activité de Kafo Jiginew est passé  de 8,2 % en  2015  à 9,3%  en 2016 soit une augmentation annuelle de 1,2%. Cette croissance  réalisée est le fruit d’un effort intense déployé par l’ensemble des ressources humaines, techniciens et élus et cela dans un contexte  délicat, marqué par l’assainissement du bilan et la mise en conformité  au taux d’usure. Malgré ces nombreux défis, explique le DG du Kafo Jiginew, l’institution n’a pas failli à ses missions qui sont, entre autres, de préserver la sécurité et la liquidité des dépôts et d’assurer le service   crédit tout en veillant sur la qualité du portefeuille. Elle a accompli avec grand professionnalisme sa mission économique et sociale qui consiste à assurer le soutien financier aux populations démunies pour couvrir leurs besoins. Elle a aussi assuré correctement les traitements et salaires des 702 travailleurs tout en répondant avec efficacité à tous ses engagements financiers envers les sociétaires ainsi que les partenaires financiers.

Cependant, dans son estimation, le directeur général a fait savoir que la comparaison des états financiers de Kafo Jiginew de 2016 à ceux de 2015 donne les variations suivantes : les états financiers au 31/12/2016  font apparaître un total bilan de 46 milliards  720 millions  670 mille 229 Francs CFA  contre 41 milliards 836 millions 449 mille 818 Francs  CFA  au 31/12/2015 soit une augmentation de 11 ,7% ; les produits totaux enregistrés en 2016 sont de 7 milliards  073 millions 112 mille 129 Francs CFA contre 6 milliards 617 millions 706 mille 931 Francs CFA  correspondant à 6 ,9% ; Les charges totales enregistrées  en 2016 sont de 6 716 628 298 Francs contre  7 milliards 253 millions 243 mille 420 Francs CFA au cours de l’exercice 2015 soit une baisse de 536 millions  615 mille 120 Francs CFA correspondant à 7 ,4% ; Ainsi, le résultat de l’exercice 2016 est bénéficiaire et ressort à 356 millions 483 mille 831 Francs CFA contre une perte de 635 millions 506 mille 487  Francs CFA en 2015.  Tous  les soldes significatifs de gestion sont positifs et ont connu une amélioration  en 2016.

En parlant de l’activité menée courant 2016, M. Dao dira qu’elle a été marquée  essentiellement  par la poursuite du soutien à l’agriculture en milieu rural et aux diverses activités  en milieu urbain. Grâce au niveau et à la qualité de ses interventions, souligne-t-il,  Kafo Jiginew est devenu un partenaire incontestable du financement des activités rurales de façon globale, mais aussi et surtout, de l’équipement de l’agriculture.

En  2016, le cumul de la production crédit de Kafo Jiginew depuis 1987 a atteint 281 milliards  de Francs CFA. L’exercice 2016 a également été marqué par : l’édification de nouvelles constructions ; La participation au paiement des recettes du coton et le maintien de la bonne qualité des partenariats.    Par ailleurs, le Directeur général du réseau n’a pas manqué de souligner les perspective de sa structure. Selon lui, les chantiers majeurs de Kafo Jiginew  durant les trois années  à venir (2016-2018), déclinés dans son nouveau  plan d’affaires sont les suivantes : la poursuite de l’assainissement de la qualité du portefeuille  crédit et de la maîtrise  des charges ; la  poursuite du développement des marchés en milieu rural et urbain et l’amélioration de la qualité des services aux membres ; le renforcement du contrôle permanent et l’amélioration du système d’information de gestion ; la poursuite de la recherche de ressources  financières stables dont les fonds propres ; la poursuite de l’amélioration de l’organisation et de la gouvernance afin de mieux motiver les ressources humaines .

Quant au représentant du ministre de l’Investissement et du Secteur Privé, Mme Aminata Touré, elle a fait savoir que le secteur de la microfinance constitue un axe stratégique majeur dans les politiques publiques pour bâtir un Mali. Mme Touré a poursuivi en précisant que le secteur de la microfinance  a connu une forte expansion au cours de ces dernières années au Mali. Selon les statistiques disponibles en décembre 2016, dit-elle, le secteur compte 101 Systèmes Financiers Décentralisés (SFD) et 883 points de services.

Mamadou DOLO

Inf@sept

Comments

comments

About maliba24

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Scroll To Top