Home / Economie / Banques : Le CCDP et l’APBEF outillent les journalistes sur les terminologies bancaires

Banques : Le CCDP et l’APBEF outillent les journalistes sur les terminologies bancaires

Fb-Button

Le 22 juillet 2017, la Maison de la Presse de Bamako, a abrité, sur initiative du Cadre de Concertation de Directeurs de Publication (Ccdp) et avec l’accompagnement de l’Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers (Apbef) du Mali, un atelier de formation  sur le thème : «terminologies bancaires»  à l’endroit des hommes de médias. Cette journée de formation a vu la participation d’une vingtaine de directeurs de publications ou représentants. L’ouverture était présidée par l’Administrateur général de la Maison de la presse, Abdoul M. Thiam. A côtés, le représentant de l’Apbef, Amadou Diallo, le Coordinateur général du Ccdp, Aboubacar Baniza, le formateur, Gaousso Marico, Directeur général adjoint de la compagnie financière africaine (COFINA).

Il s’agissait à travers cet atelier, de donner le top départ de partenariat entre le Ccdp et l’Apbef. En somme, renforcer les capacités des journalistes et accompagner l’Apbef dans son combat de sensibilisation sur les terminologies bancaires à l’endroit des populations ou ses clients. «Nous sommes tous, dans la grande majorité, usagers des banques qui pour ouvrir un compte, qui pour effectuer des opérations diverses, qui pour faire un article de presse sur les activités des banques. C’est pour ces raisons justement que les hommes de médias que nous sommes ont plus que besoin de consolider leurs connaissances dans le domaine bancaire. Toute chose qui doit nous amener à maitriser ou à se familiariser avec de nombreux mots et concepts des banques, que nous entendons au quotidien. C’est donc un énorme plaisir pour le Ccdp d’avoir organisé cet atelier de formation à l’endroit des confrères sur les terminologies bancaires, avec le soutien de l’Apbef », a déclaré avec satisfaction le coordinateur général du Ccdp. Une fois cet objectif atteint, ajoute Aboubacar Baniza, nous ne serons plus des analphabètes dans le domaine important des banques et établissements financiers. Le dynamisme de tout regroupement humain, dit-il, ne dépend nullement du nombre de ses adhérents ou membres, mais de la qualité du ou des leaders de ce regroupement capables de poser des actes nobles pour l’atteinte des objectifs. «Pour cette raison aujourd’hui, le Ccdp entend répondre aux aspirations de l’ensemble des hommes de médias en général et en particulier la presse écrite. La confraternité, la solidarité, l’entraide et le respect mutuel demeurent le socle du cadre. Au Ccdp, nous faisons de telle manière que le journaliste ne soit vu comme un mendiant ou autre, mais comme un intellectuel éclaireur des populations. Pour preuve, le Ccdp a mis d’abord  en avant ses propres ressources, pour organiser cet atelier. Car notre raison d’être c’est la formation, le renforcement des capacités de nos confrères et l’amélioration des conditions de vie et de travail du journaliste», a conclu le coordinateur général du Ccdp, Aboubacar Banyza.  Le formateur Gaoussou Marico, a développé son thème sur six points majeurs : le positionnement du système bancaire, le cadre institutionnel, les terminologies liées aux Etats financiers ; aux dépôts; aux crédits; aux moyens de paiement. Bref, situé la banque dans son contexte, son métier, les terminologies relatives aux Etats financiers. Les journalistes, au sortir des discussions et échanges, se sont dits satisfaits d’avoir été à l’école des banques concernant les terminologies bancaires.  Les représentants de la Maison de la Presse, Abdoul M. Thiam, et celui de l’Apbef, Amadou Diallo ont fortement salué l’initiative du Ccdp avant d’assurer leur accompagnement à ses côtés pour l’amélioration des conditions de vies de journalistes.

Comments

comments

About maliba24

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Scroll To Top