Home / Politique / An IV du Président IBK : Les alliés satisfaits du bilan du chef de l’Etat

An IV du Président IBK : Les alliés satisfaits du bilan du chef de l’Etat

Fb-Button

Ibrahim Boubacar Keïta a trouvé l’Etat en faillite. Aujourd’hui dans le classement de l’UMEAO, le Mali hausse la tête sur ce plan

Suite à leurs 3èmes assises consacrées à l’An Iv du Président IBK, les responsables des partis membres de la Majorité présidentielle étaient face à la presse, le samedi 23 Septembre à la Maison de la Presse. C’était sous la présidence du président par intérim,  Mamadou Kassa Traoré, en présence de plusieurs présidents de partis membres de la CMP dont celui de l’UM-RDA, Ibrahim Boubacar Bah, du RDS, Pr Younous Hamèye Dicko, du secrétaire général de l’ADEMA, entre autres. Il s’agissait pour eux de donner plus d’informations sur le bilan des 4 ans du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita. Il s’agissait également de rappeler les missions de la CMP au cours de ces quatre années  passées avec leur mentor.

Cet échange avec les journalistes a permis aux conférenciers de revenir sur les missions, les orientations quotidiennes de la Convention des partis politiques de la majorité présidentielle et de réitérer leur accompagnant au Président Ibrahim Boubacar Keita dans la mise en œuvre de son programme de gouvernement inspiré de son projet pour le Mali. Les différents intervenants à cette conférence ont tous jugé le bilan satisfaisant pour le Président IBK qui a hérité, en 2013, un pays en proie à des crises multiformes.

Selon le président par intérim de la CMP, le Président IBK s’est mis au travail avec son programme « le Mali d’abord » qui a vu les conditions de vie des Maliens s’améliorer, malgré qu’il ait trouvé un pays effondré du fait du coup d’Etat et des affres de la rébellion.

Selon Mmadou Kassa Traoré, le chef de l’Etat a su s’approprier de l’accord d’Alger en posant les jalons d’une révision constitutionnelle ainsi que la Conférence d’entente nationale. Aussi, il a rappelé le Programme présidentiel d’urgences sociales qui prend en compte des secteurs vitaux du pays tels que la santé, l’éducation, l’emploi, la pauvreté avant de conclure que la CMP déploiera tous les efforts pour que soit gagnée la bataille de notre avenir commun qui est la bataille pour la paix, la sécurité et la stabilité.

Dans la foulée, le  président de l’UM-RDA et Vice-président de la CMP, Ibrahim Boubacar Bah a beaucoup défendu la croissance économique obtenue par IBK. Pour lui,  la CMP fait le bilan des engagements du Président IBK qu’elle a trouvé en toute honnêteté salutaire. Car, estime-t-il, les engagements ont majoritairement été tenus par le président IBK, surtout sur la réforme des forces des armées. Pour lui, le président IBK a trouvé que l’Etat était en faillite et aujourd’hui dans le classement de l’UMEAO, le Mali hausse la tête sur ce plan, ce qui veut dire sans doute qu’il a eu tant des efforts pour obtenir ce résultat.

Les conférenciers se sont beaucoup appesantis sur le fait que le Président IBK a  trouvé un pays en récession. Le  président de l’UM-RDA non moins conseiller spécial du président de la République, chargé des questions économiques a soutenu que le taux moyen de croissance était de 4,5% et IBK a promis de faire une croissance continue et durable. C’est ainsi, précise-t-il, qu’il a fait sortir du pays d’une croissance négative à une croissance positive avec un taux moyen de croissance aujourd’hui  de 6% .

Pour sa part, le Pr Younouss Hamey Dicko du RDS, a prôné l’union des membres de la CMP pour l’appel à la candidature du Président IBK pour un second mandat.

Daniel KOURIBA

22 Septembre

Comments

comments

About maliba24

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Scroll To Top