Home / Economie / Inauguration du marché moderne de Darsalam : Promesse tenue Bâti sur une superficie totale de 4042,5m2, le joyau est composé de 364 magasins

Inauguration du marché moderne de Darsalam : Promesse tenue Bâti sur une superficie totale de 4042,5m2, le joyau est composé de 364 magasins

Fb-Button

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, Abdoulaye Idrissa Maiga a procédé le samedi 07 octobre, à la coupure du ruban symbolique de ce joyau architectural situé à Darsalam, en Commune III du district de Bamako, et cela, en vue de soulager les esprits des déguerpis.

Il était accompagné de plusieurs membres du gouvernement, du président de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM) Youssouf Bathily du porte-parole du chef dudit quartier, Madou Ballo, du maire de la Commune III de Bamako, Mme Djiré Mariame Diallo, du représentant des bénéficiaires, Belingué Simpara.

Il est à rappeler que ce marché moderne communément appelé « marché rose » est bâti sur une superficie totale de 4042,5m2, composé de 364 magasins.

Dans son mot de bienvenue, le maire de la Commune III de Bamako, après avoir vivement remercié le Gouvernement malien pour une telle initiative, a mis en exergue les difficultés rencontrées par sa mairie lors de l’opérationnalisation d’assainissement lancée à l’avant-veille du Sommet Afrique-France qui a été la cause du ralentissement des activités des commerçants victimes majoritairement jeunes. Cela a engendré un énorme manque à gagner pour la caisse de sa Commune, à en croire Mme le maire. Pour pallier cette situation désastreuse, la CCIM en partenariat avec la mairie de la Commune III, dans le cadre du Programme de recasement des commerçants déguerpis des voies publiques, a procédé à la réalisation de ce nouveau marché a-t-elle ajouté.

Elle a enfin pris l’engagement personnel et au nom de ses collaborateurs de jouer sa partition en ce qui concerne l’entretien de ce marché. Les bénéficiaires, sans doute, feront de ce marché moderne, l’un des pôles attractifs de la capitale, a laissé entendre Mme Djiré.

Dans son intervention, le président de la CCIM, avant d’entrer dans le vif du sujet, a adressé ses sincères remerciements au Président de la République Ibrahim Boubacar Keita et au Gouvernement pour avoir soutenu les actions de la CCIM avec en lui octroyant une subvention de 1 milliard de FCFA dont 15 mois de loyers pour permettre aux bénéficiaires de ce marché de ne pas payer les boutiques pendant plus d’un an.

La construction de ce nouveau marché a coûté la bagatelle de 645 millions de FCFA, entièrement financés par la CCIM. Destiné à recaser les déguerpis, il est composé de 364 magasins de 4m2 avec u compteur ISAGO dans chacun, 80 étals de 2m2 destinés aux fruits et légumes, d’un réseau électrique souterrain,  des étals destinés à la viande et aux poissons, 4 blocs de toilettes de 6 toilettes chacun dont 2 pour les hommes et 2 pour les femmes soit un total de 24, a précisé le Premier ministre.

Il a, en outre, souligné qu’il y’aura une extension de ce marché de Darsalam et une autre à Oulofobougou pouvant accueillir 650 déguerpis. Et l’occasion sera opportune très bientôt d’inaugurer celui de Sibiribougou en Commune IV. Le Premier ministre a enfin sollicité l’engagement du Gouvernement pour recaser les 8000 déguerpis restants repartis à raison de 1.500 déguerpis par commune. Abdoulaye Idrissa Maïga a rassuré la jeunesse de ce quartier que son département se chargera de l’octroi d’un terrain de football. Malgré les efforts déployés, beaucoup de déguerpis restent à caser.

Un tirage au sort désignera les heureux bénéficiaires des magasins.

Adama Bamba

22 Septembre

Comments

comments

About maliba24

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Scroll To Top