Home / Economie / La coopération technique et économique entre l’Inde et les pays partenaires : 12 000 bourses offertes à travers 300 sessions de formation en Inde

La coopération technique et économique entre l’Inde et les pays partenaires : 12 000 bourses offertes à travers 300 sessions de formation en Inde

Fb-Button

Les locaux de l’Ambassade de l’Inde au Mali ont abrité, le vendredi 17 novembre, la journée dédiée à la coopération technique économique indienne, communément appelée Itec. La cérémonie était présidée par le chargé d’Affaires de l’Inde au Mali, Manoj Bihari Verma, en présence du directeur Asie et Océanie du ministère des Affaires étrangères du Mali, Mamadou Lamine Ouattara, de l’Ambassadeur du Mali en Inde, Niankoro Yeah Samaké et plusieurs bénéficiaires du programme de formation Itec.

Après les salutations d’usage, le chargé d’Affaires de l’Ambassade de l’Inde au Mali a rappelé que le programme de formation Itec est la forme courte de la Coopération technique et économique indienne. Selon lui, Itec est l’un des programmes les plus réussis en ce qui concerne la coopération de l’Inde avec les autres pays. « Le programme Itec destiné au personnel civil a commencé depuis 1964, soit plus de 50 ans. Dans le cadre de ce programme, environ 12 000 bourses ont été offertes aux pays partenaires pour participer aux différents programmes de formation en Inde. Les grands instituts indiens de formation offrent plus de 300 sessions de formation de courte, moyenne et longue durée par année », a-t-il précisé.

Il ajoutera que le programme de formation est élaboré en fonction de la demande et les matières retenues ont une grande importance pour les fonctionnaires des pays en développement. Et de poursuivre que l’éventail des compétences et disciplines enseignées touche la technologie de l’information, le développement durable, les pratiques parlementaires, l’entrepreneuriat, la marine, l’aéronautique…

Formation de 20 cadres maliens en anglais

À le croire, des sessions spéciales sont également organisées à la demande des pays partenaires. À ce titre, il a rappelé qu’une session spéciale d’apprentissage de la langue anglaise a été organisée à l’intention de 20 cadres du ministère malien des Affaires étrangères dans un des meilleurs instituts de l’Inde. Avant d’annoncer que cette année encore une session similaire est en cours de préparation.

« En Inde, nous croyons toujours que la vraie richesse d’un pays est l’homme et tant que l’on renforce la compétence et la qualification des hommes, on augmente la richesse du pays. D’aucuns peuvent imager uniquement les défenses engagées dans ce programme et je dois vous dire que c’est énorme. Car, il faut compter les frais de billets, de formation, de logement et de l’allocation de subsistance, de matériels pédagogiques, des voyages d’études et les frais médicaux », a laissé entendre le diplomate indien.

Renforcement des capacités des pays bénéficiaires

Toutefois, dira le chargé d’Affaires de l’Ambassade de l’Inde au Mali, la dépense d’autant d’argent ne vise pas à rendre les pays bénéficiaires riches, mais plutôt à aider ces pays à renforcer leur capacité professionnelle de plusieurs manières, grâce aux compétences professionnelles que l’Inde offre à ces pays. « Je me permets de dire, sans hésiter, que la volonté de l’Inde à partager son savoir avec les pays frères n’est pas mesurable en termes d’argent. Vous n’êtes pas sans savoir que d’autres pays ont tendance à garder le savoir et le vendre cher à tel point que le savoir devient inaccessible. Nous nous ouvrons aux autres pour assurer le partage de connaissance », a-t-il martelé.

Aux bénéficiaires, il a souligné ne pas douter qu’ils aient tiré profit des connaissances et expériences acquises en Inde. « Je suppose que les sessions suivies ont été utiles pour votre développement professionnel aussi pour votre structure et pour le pays. Partant de là, vous contribuez ainsi de manière positive au développement, au progrès et à la prospérité de votre pays », a-t-il ajouté.

Il a saisi l’occasion pour remercier l’Ambassade de la Mauritanie pour l’effort inlassable de l’équipe dans la collaboration avec celle de l’Inde à l’effet de réussir les projets communs. Dans la même dynamique, il a rendu un vibrant hommage au directeur Asie et Océanie du ministère des Affaires étrangères du Mali pour sa contribution au succès de ce programme pendant les deux dernières années.

L’Inde accompagne les pays partenaires dans leur marche vers le développement

Aux dires du diplomate indien, le partenariat de son pays avec le Mali et la Mauritanie représente un pilier significatif dans la politique étrangère de l’Inde car, souligne-t-il, avec peu de moyens dont elle dispose, l’Inde partage ses technologies, ses connaissances académiques, ainsi que son expérience avec ces pays frères afin de les accompagner dans leur marche vers le développement.

À sa suite, le directeur Asie et Océanie dira que c’est la troisième fois qu’il participe à la célébration de la journée Itec. « La première fois, j’avais demandé aux autorités indiennes d’augmenter le quota accordé au Mali dans le cadre du programme Itec. Et la deuxième fois ce quota a été doublé. De nos jours, celui-ci a été presque triplé. Le programme est très bénéfique pour le Mali. Il permet de développer le transfert de connaissance. Aux stagiaires, il les a invités à continuer à pratiquer l’anglais qui est important pour tous les métiers.

Quant à l’Ambassadeur du Mali en Inde, Niankoro Yeah Samaké, il s’est dit très heureux de compter le Mali parmi les bénéficiaires de ce programme. Avant d’exhorter les autorités indiennes à persévérer sur cette voie pour le bonheur des cadres maliens.

Boubacar PAÏTAO

Comments

comments

About maliba24

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Scroll To Top