Home / Economie / Désenclavement intérieur : Kouoro-barrage pour relier Sikasso et Ségou

Désenclavement intérieur : Kouoro-barrage pour relier Sikasso et Ségou

Fb-Button

Réalisé pour près de 3 milliards F CFA, le barrage de Kouoro, communément appelé Kouoro-Barrage, a été inauguré vendredi par le président IBK. Cette nouvelle infrastructure routière, réalisé par l’entreprise Midnight Sun (MNS Groupe SA, chef de file de ce projet) et Covec, assurera mieux la liaison entre les régions de Sikasso et de Ségou.

A cheval entre Sikasso et Koutiala sur le Bafing, Kouoro-barrage est le principal moyen de connexion routière entre la région de Ségou, le cercle de Koutiala et la ville de Sikasso. Il s’inscrit dans le cadre du Programme d’aménagement d’infrastructures routières structurantes (Pairs).

Ce nouveau pont, qui vient prendre le relais à l’ancien construit dans les 1963-1964, dépassé par le flux de trafic entre Sikasso et Koutiala, est d’une importance capitale pour le développement socio-économique, non seulement pour les riverains, mais pour toute la 3e région et au-delà.

Pour le président de la République, “le lien entre le Nord-Mali et le Sud-Mali, l’est et l’ouest malien est désormais bien établi. Ce pont est une couture, une belle couture, dans notre tissu économique national. C’est un bonheur réel de voir la joie aujourd’hui qui illumine le visage des habitants de deux côtés. Quand une œuvre est attendue, quand un besoin est ressenti du très fond sa réalisation donne de la joie et nous sommes en joie en ce vendredi jour saint”, s’est exclamé IBK.

“La réalisation du pont de Kouoro-barrage revêt une importance capitale dans l’amélioration du réseau routier du Mali en général et celui de la région de Sikasso. Il met fin à la rupture de trafic sur l’axe Sikasso-Koutiala-San. Sans ce pont, la région de Sikasso est coupée en deux”, a signalé le ministre de l’Equipement et du Désenclavement, Mme Traoré Seynabou Diop.

Elle a invité les usagers à prendre soin de ce joyau. Réalisé par l’entreprise MNS Groupe SA (Midnight Sun, chef de file de ce projet) et Covec, ce pont a été financé à 50,35 % par l’Etat du Mali et 49,65 % par la BOAD.  Ce groupe d’entreprises a su relever le défi du délai. Il a livré cette belle ouvrage avant l’échéance. Ce qui est rare avec les entreprises dans nos pays.

En plus du coup de fouet qu’il va donner à l’économie de Kénédougou, il facilitera les échange entre celui-ci et les autres régions, voire les pays frontaliers. En réalisant Kouoro-Barrage, les autorités voulaient manifester leur engagement à contribuer au désenclavement intérieur du pays par l’amélioration du réseau d’infrastructures existantes.

Youssouf Coulibaly

Envoyé spécial

L’Indicateur du Renouveau

Comments

comments

About maliba24

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Scroll To Top