Home / Faits-Divers / Commissariat de Police de Kalaban-Coro : Six grands malfrats armés arrêtés la semaine dernière, ils seront traduits devant le procureur du tribunal de la commune V du district de Bamako

Commissariat de Police de Kalaban-Coro : Six grands malfrats armés arrêtés la semaine dernière, ils seront traduits devant le procureur du tribunal de la commune V du district de Bamako

Fb-Button

Dans sa mission de protéger les personnes et leurs biens, le commissariat de police de Kalaban-Coro a mis fin, la semaine dernière,  à l’expérience de six dangereux malfrats qui ont fait des victimes non seulement dans le district de Bamako  mais aussi dans beaucoup de régions du Mali. Composé de Salia Sidibé, Mamadou Koné dit Poulo, Tibou Sow dit OTTIS et Drissa Sow dit Mossikè, ce  groupe de malfaiteurs, sera traduit devant le procureur près le tribunal de grande instance de la commune V du district de Bamako.

Au fait, les victimes de ce groupe sont très nombreuses et elles viennent de partout à travers le Mali. Dans ces derniers mois, en dehors de leurs multiples opérations à Bamako, ils ont appauvri des gens dans les régions de Koulikoro et Sikasso.

Contrairement au groupe de malfrats  que le commissariat de Kalaban-Coro a arrêté il y’a quelques semaines dans le cambriolage des  maisons, ces six grands bandits ne visent que des grandes entreprises, des stations, des alimentations, des boutiques, des pharmacies ….

L’enquête pour l’arrestation de ces six voleurs  a commencé il y’a à peu près  quatre mois suite à une de leurs opérations à Kalaban-Coro.

Après avoir ciblé l’Entreprise Malienne des Travaux d’Ingénierie  (EMTI) sise à Kalaban-Coro, ces voleurs, à leur arrivée sur le lieu  munis de quatre pistolets automatiques, ont ligoté les deux  gardiens, pénétré dans l’entreprise et l’ont vidée. L’un des gardiens est mort le lendemain de l’attaque suite au ligotage. C’est suite à cette opération que la police a été alertée et l’enquête a débuté avec  l’inspecteur Traoré et ses hommes dès le lendemain de l’attaque.

Quatre mois après le cambriolage de l’EMTI, ces  mêmes cambrioleurs ont réapparu dans le même quartier il y’a de cela deux semaines  et ont attaqué une autre entreprise dénommée ‘’entreprise générale Traoré et Frère’’(EGTF). Après l’attaque de cette entreprise spécialiste en fabrication de poteaux, Salia Sidibé et ses  camarades se sont dirigés vers Garantiguibougou où ils ont cambriolé la pharmacie’’ jour et nuit Bamamou’’  la même nuit. Des déclarations ont encore  été faites aux agents de la brigade de recherche du commissariat de Kalaban-Coro qui continuait ses investigations depuis l’attaque de la première entreprise à Kalaban-Coro. Après  la pharmacie, le groupe a fait une autre victime à Yirimadio  en commune VI du district de Bamako. Là-bas, ils ont  attaqué la station’’ petro Kondo’’.

Les enquêtes de l’inspecteur Traoré et de ses hommes ont abouti à l’interpellation de Salia Sidibé, le chauffeur du groupe,  le samedi 25 aout 2017 dans les environs de 11 heures. A travers celui-là, les  policiers ont mis fin aux courses de Seydou Traoré dit Seydou Diop  vers le petit soir le même jour. Par les questions des agents de la brigade de recherche de Kalaban-Coro, les deux malfaiteurs ont  dévoilé  leur agenda du jour. Ils ont laissé entendre qu’ils avaient dans le programme le cambriolage d’une alimentation et d’une boutique de Samsung à Koulikoro  ce jour-là. Donc, les braves policiers les ont conduits sur le lieu de leur rencontre et ont pu arrêter deux autres, Mamadou Koné dit Poulo et Sadia Doumbia dit Éléphant. Donc, quatre sur les six voleurs ont été arrêtés le samedi 25 novembre.

Tibou Sow dit OTTIS et Drissa Sow  dit Mossikè  les deux  membres restants du groupe, après avoir appris l’arrestation des autres, ont pris la tangente. Mais leur course n’a pas  été longue. Avec le courage et la détermination, les policiers ont continué les investigations qui ont conduit à leur arrestation le mardi dernier.

Interrogés dans le gnouf, ils ont reconnu être les auteurs de plusieurs attaques  à Bamako et environnant dont  les deux entreprises, EMTI et EGTF à Kalaban-Coro ;  de la pharmacie ‘’jour et nuit Bamamou’’à Garantiguibou ; de la station ‘’petro Kondo’’ à Yirimadio ; la société minière Rand Gold sise à Faladjè

Dans la région de Sikasso, les villes ciblées par ces six malfrats étaient Koutiala où ils  ont vidé une Pharmacie Vétérinaire et une alimentation et Bougouni où ils ont  cambriolé deux boutiques.

Il faut rappeler que le groupe avait à sa disposition quatre pistolets automatiques.

Ce matin, ils seront traduits devant le procureur près le tribunal de grande Instance de la commune V du district de Bamako.

Pour les accompagner dans leur mission de protéger les personnes et leurs biens, l’Inspecteur Aboubacar Traoré, chef de la brigade de recherche de Kalaban-Coro  invite la population à les accompagner à travers les informations. « Nous sommes en mission de la population. Nous voulons qu’elle soit en paix. Notre objectif est de la sécuriser et de protéger ses biens. Donc, pour la réussite de cette noble mission qu’elle nous a confiée, il faut qu’elle nous aide à travers l’information. Nous promettons de garder l’anonymat. Nous sollicitons son accompagnement », s’est-il adressé à la population.

Boureima Guindo

Comments

comments

About maliba24

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Scroll To Top