Home / actualité / ESCROQUERIE : Mireille Agbogbe prend la tangente avec 30 millions de la société Burval Co

ESCROQUERIE : Mireille Agbogbe prend la tangente avec 30 millions de la société Burval Co

Fb-Button

Tout a commencé par une plainte reçu par le commissariat du 6e arrondissement dirigé par Tapa Oury Demba Diallo le 13 novembre 2018 à 10 h 20, de la dame Kayi Bibi D’Almeida, directrice de la société Burval Corporate contre la nommée Mireille Agbogbe, pour détournement de fonds. Elle précise que la nommée Mireille Agbogbe est une employée de sa société qui demeure à ce jour introuvable.

Le 3 décembre 2018, Mme Kayi Bibi D’Almeida dans sa déposition est revenu sur les circonstances. Selon elle Burval Corporate  est une société qualifiée dans la collecte, le transport et le versement des fonds. C’est dans ce cadre qu’il a été engagées par Orabank, pour la collecte et le versement des fonds de la succursale EDM-SA de Torokorobougou.

Le 15 octobre, elle a été interpellée par le directeur de l’audit d’Orabank, qui estimait que 14 opérations d’encaissement effectuées auprès d’EDM-SA de Torokorobougou n’ont pas fait l’objet de versement au niveau de la banque. Ainsi, à la demande de Burval Corporate des preuves matérielles (bordereaux de versements espèces) lui seront remis.

Vu que la responsable de ces opérations, Mme Mireille Agbogbe était en congé, sa directrice dira avoir tenté de la joindre au téléphone sans succès. Elle a effectué le déplacement à son domicile et constaté qu’elle avait déménagé. Lorsqu’elle a retrouvé son nouveau logement, elle n’a pas pu rentrer en contact avec elle. Car, déclarera-t-elle, des membres de sa famille l’ont fait tourner en rond. Elle aurait alors saisi la gendarmerie du camp I. Malgré un soit transmis délivré par le parquet de la Commune I, les gendarmes ne sont pas parvenus à procéder à son arrestation. Sur conseil de ses collègues, elle a diversifié les opérations de recherche en impliquant la police du 6e arrondissement.

Le 8 novembre 2018, elle s’est présentée au domicile de la directrice après 22 h. Elle a déclaré qu’elle était au Bénin et qu’elle serait de retour depuis une semaine. Des interpellations successives, elle a déclaré n’avoir effectué aucun détournement et pourrait apporter la preuve. Automatiquement la directrice lui a notifié qu’elle avait déjà saisi la gendarmerie et la police. Le temps de trouver une astuce pour saisir ces autorités, l’arnaqueuse avait d’ores et déjà précipitamment quitté les lieux.

Cependant, comme le dit un adage « chaque jour appartient au voleur mais un seul appartient au propriétaire ». Le samedi 1er décembre 2018, la brigade de recherche du redoutable commissaire principal de Police Tapa Oury Demba Diallo ont interpelé le présumé coupable dans une clinique, grâce à  une réquisition effectuée sur sa ligne téléphonique.

Elle venait juste d’être opérée d’une césarienne. Et malheureusement pour elle, sa convalescence se passera derrière les barreaux.

  1. B. T.

Comments

comments

About maliba24

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Scroll To Top