Assassinée par l’amant de sa fille

Assassinée par l’amant de sa fille

L’enfant est un joli cadeau de Dieu, a-t-on coutume de dire. Mais pour certains parents, il s’avère être le pire cauchemar voire le plus dangereux poison pour leur survie. Cette triste réalité s’est malheureusement abattue sur une mère de famille à Hamdallaye en Commune IV du district de Bamako dans les parages du Lycée Prosper Kamara.

En effet, après une fugue de deux jours, la fille de la victime dont nous taisons le nom a été interdite de sorties nocturnes. Pour aider sa copine à recouvrer sa liberté, l’amant dealer et accro aux produits stupéfiants qui l’avait séquestrée pendant qu’elle était sous l’effet d’un produit endormant pendant les deux jours de sa fugue, s’est retourné contre la mère.

Il va faire consommer à la vieille dame par l’intermédiaire de sa propre fille le même produit endormant. Après deux jours dans un état d’inconscience totale, la pauvre dame dont la santé était encore fragile est finalement passée de vie à trépas, sans jamais pouvoir se réveiller de son profond sommeil. Après des investigations et des interrogations poussées, la fille a fini par avouer le crime de son amant et admettre son implication dans l’assassinat de sa propre mère car la nouvelle des deux jours de fugue de la fille s’était répandue dans tout le quartier. Dès lors, les soupçons pesaient déjà sur elle.

admin