Loi Electorale : Les bons points du CNT

Loi Electorale : Les bons points du CNT

En remodelant la loi électorale, après une large concertation, le Conseil national de Transition (CNT) a montré son ancrage dans sa sphère et surtout sa volonté d’aller à un renouvellement des textes de la République. Visiblement, le gouvernement était dans un autre schéma.

La grande difficulté des textes au Mali est qu’ils ont rarement été consensuels, célébrant plus la victoire d’un camp sur l’autre que cherchant à répondre à des questions. En arrêtant cette spirale, en donnant les gages de sa bonne foi et de son engagement dans la refondation, le CNT rassure.

Le gouvernement devrait le remercier, car, en acceptant de ferrailler avec l’exécutif autour d’un texte de celui-ci, le CNT lui permet non seulement de se sauver la face, mais, également de maintenir l’accalmie politique.

La loi électorale adoptée a été saluée par tous les partis politiques, publiquement, qui, la veille seulement, montraient déjà les muscles par rapport à la mouture du gouvernement.

Assurément, nous avons un texte consensuel, répondant à nos défis de l’heure, ouvert sur l’avenir. Un bon point pour le CNT.

Alexis Kalambry / MalinTribune 

admin